Mohamed Abdelaziz, chef du Front Polisario, inhumé à Bir Lahlou

La dépouille du chef du Front Polisario a été inhumée, samedi 4 juin, à Bir Lahlou, localité où a été proclamée, il y a 40 ans, la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Mohamed Abdelaziz est décédé, le 31 mai, des suites d’une longue maladie. Des centaines de personnes ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

Mohamed Abdelaziz est décédé à l’âge de 68 ans et avait consacré plus de 40 ans à lutter pour l’indépendance du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc, en 1975. Il a été enterré à Bir Lahlou, localité située dans une partie du Sahara occidental non contrôlée par Rabat e que les Sahraouis appellent « territoires libérés ».

L’Algérie est le principal soutien du Front Polisario. Après l’annonce du décès du dirigeant du Polisario, le président algérien, Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil de huit jours.

Joint par RFI, Mohamed Cheikh, diplomate sahraoui chargé d’Affaires de l’ambassade de la République sahraouie en Algérie, fait partie de tous ceux qui lui ont rendu un dernier hommage.

« Ça a été très émouvant. On a commencé très tôt l’opération de l’enterrement. Beaucoup de monde, des gens qui viennent de toutes les wilayas, des étrangers qui viennent notamment de l’Espagne, beaucoup de diplomates accrédités en Algérie, notamment d’Afrique du Sud, du Nigeria, de l’Angola, du Zimbabwe, du Mozambique », a-t-il déclaré.

« Il y a eu beaucoup de prises de paroles et il y a eu aussi une oraison funèbre par un membre éminent de la direction du Front Polisario. Son message a été surtout la valorisation de ce grand personnage que fût Mohamed Abdelaziz qui a dirigé, depuis 40 ans, le Front Polisario, qui a été l’un des créateurs de son mouvement et qui a consacré toute sa vie, toute son énergie et dernièrement sa santé, pour la liberté de son peuple. C’est une journée mémorable. Triste, mais mémorable », a témoigné Mohamed Cheikh, diplomate sahraoui, chargé d’Affaires de l’ambassade de la République sahraouie en Algérie.

Mohamed Abdelaziz était, depuis 1976, à la tête du Front Polisario, un mouvement politique et armé du Sahara occidental, créé en 1973 pour lutter contre l’occupation espagnole et qui est opposé, depuis 1975, au Maroc pour le contrôle du Sahara occidental.

rfi