Mouctar Diallo lâche Cellou Dalein Diallo.

Le président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), a désormais prit ses distances du chef de file de l’opposition. Mouctar Diallo vient lui aussi de lâcher le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, la principale force d’opposition guinéenne.

Tout serait parti à l’issu d’une rencontre qui a regroupée à Bruxelles, les membres et militants des NFD résidant en Belgique et un peu partout en Europe et ceux de Guinée qui faisaient parti de la délégation qu’il conduisait. Au terme donc de cette réunion axée sur la vie du parti et aussi l’actualité sociopolitique en Guinée, le Bureau politique a ainsi prit la décision de démarquer les Nouvelles Forces Démocratiques de l’UFDG.

Il a également été décidé de présenter leur propre candidat aux prochaines échéances électorales mais n’acceptera plus d’accompagner ou de se rallier au parti dirigé par Cellou Dalein Diallo aux élections locales et communautaires et même à la présidentielle prévue en 2020.

Mouctar Diallo n’est pas le seul des alliés de l’UFDG à s’éloigner du chef de file de l’opposition. Pour rappel, après le départ de l’UFR de l’opposition républicaine, Lansana Kouyaté du PEDN en a prit la même décision de quitter l’opposition, dirigée par Cellou Dalein Diallo. Ce fut le cas aussi pour Jean Marc Télliano du RDIG de se retirer ainsi que de Dr Faya Millimouno.

Et aujourd’hui c’est au tour de Mouctar Diallo des NFD, l’un des fidèles alliés de quitter le navire de l’UFDG étant à ce titre, député à l’Assemblée nationale élu sous la bannière du parti légué par feu Bâ Mamadou.

Cellou Dalein Diallo finira t-il par annoncé sa mort politique comme le disait un observateur politique ?

rivieresdusud.info