Nafissatou Diallo répond aux accusations : “personne ne passera par le Pds pour diviser l’opposition”

Le Pds est accusé d’être dans la logique de discuter avec le régime de Macky Sall pour pour que Karim Wade, en exil forcé à Doha soit gracié. En effet, la scrétaire Nationale à la communication du Pds, Nafissatou Diallo qui balaie du revers de la main ces affirmations indique que le parti dirigé par l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade n’est pas dans cette logique. La nouvelle députée de Wallu Sénégal d’insister sur le fait que personne ne passera par le Pds pour diviser l’opposition. “Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) rejette toute idée d’entrer dans un gouvernement d’unité nationale parce qu’il est dans une coalition. Et toute décision sera prise en concertation avec ses alliés. Je rappelle que le PDS n’est pas allé seul à ces élections législatives. Il est allé dans Wallu Sénégal et a obtenu ses scores de concert avec ses alliés de Wallu et de l’inter-coalition Yewwi. Mais en ce qui le concerne, le PSD rejette toute forme d’entrisme. Tant qu’il n’y a pas de discussion avec Wallu et Yewwi. Ce que je veux dire, en clair, c’est que si Macky Sall s’amusait à venir voir seulement le PDS, il serait rejeté. Personne ne passera pas nous pour faire la politique du diviser pour mieux régner. Personne ne passera par le PDS, sous prétexte de retrouvailles d’une famille libérale, pour diviser l’opposition”, a indiqué Nafissatou Diallo dans les colonnes du journal l’Observateur.

Sunuafrik Radio