Sunday, December 4, 2022
AccueilA La UNENéné Fatouma Tall, ministre de la jeunesse : '' les jeunes sont...

Néné Fatouma Tall, ministre de la jeunesse : ” les jeunes sont à l’avant-garde de tous les combats politiques”

Le symposium sur la participation significative des jeunes dans les instances de décision, tenu ce lundi, a servi de tribune au ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall pour plaider la cause des jeunes dans les formations politiques.
« Une participation active des jeunes dans les instances de décision ». C’est le principal thème qui a été au centre des débats lors du symposium qui a été présidé, ce lundi, par le ministre de la Jeunesse. Sous l’initiative de l’organisation Amref Health Africa WA, qui collabore avec l’Alliance Nationale des Jeunes pour la Santé de la Reproduction et la Planification Familiale (ANJ – SR – PF), le programme ‘’Power To Youth’’, qui est déroulé au Sénégal, vise la promotion des jeunes. Il crée de jeunes leaders. Le programme veut que l’Etat soit conscient de la nécessité d’impliquer les jeunes dans les instances de prise de décision. « Malheureusement, nous constatons qu’en dépit de leur poids électoral, découlant de leurs forces démographiques, les jeunes ont proportionnellement peu d’influence politique. Même si historiquement, ils sont l’avant-garde de tous les combats politiques. Il n’en demeure pas moins que leur influence dans les instances de décisions est encore faible », a regretté Néné Fatoumata Tall.

Si les jeunes peinent à s’imposer dans les formations politiques, c’est qu’il y a des préjugés sur la prétendue relève. Nombreux sont les adultes qui sous-estiment l’expérience de la jeunesse. Du coup, les jeunes sont dépouillés de toute légitimité à occuper des postes de responsabilité. « En vérité, ces idées préconçues découlent de la croyance populaire, selon laquelle les capacités de leadership et de sagesse sont l’apanage des adultes. Manifestement, ces opinions qui ne tiennent point lieux de faits ont fini de confiner les jeunes à de seconds rôles, bien souvent, peu valorisant quel que soit leur engagement, leur dévouement et aptitude. À titre d’exemple, ils sont utilisés pour mobiliser leurs pairs lors des campagnes électorales et élections, à animer les instances et parfois même à porter les combats de leurs leaders aux détriments des véritables défis liés à leur implication et promotion politique », a déclaré Madame le ministre.

Mais fort heureusement, a-t-elle estimé, « le rêve d’une véritable alternative générationnelle au Sénégal est devenue aujourd’hui une belle réalité avec le président Macky Sall, qui est né après les indépendances et qui croit en sa jeunesse qui a la responsabilité et qui la mise au cœur de sa politique de gouvernance ».

sunuafrikradio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments