Thursday, April 18, 2024
AccueilACCUEILNiger : le Premier ministre, nommé par la junte, se dit capable...

Niger : le Premier ministre, nommé par la junte, se dit capable de “surmonter” les sanctions

Même si elles elles représentent un “défi injuste”, les sanctions imposées à la suite du coup d’État au Niger peuvent être “surmontées”, a assuré le Premier ministre nommé par les militaires, Ali Mahaman Lamine Zeine, dans une interview lundi au média allemand Deutsche Welle.

“Nous pensons que même s’il s’agit d’un défi injuste qui nous a été imposé, nous devrions être en mesure de le surmonter. Et nous le surmonterons”, a déclaré ce Premier ministre nommé par les militaires, à propos des mesures prises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Ali Mahaman Lamine Zeine, un économiste de formation qui a occupé le poste de ministre des Finances au début des années 2000, a été nommé il y a une semaine par les auteurs du coup d’État qui a renversé le président élu Mohamed Bazoum le 26 juillet.

Dans l’interview à Deutsche Welle, il juge positive la visite ce week-end à Niamey d’une délégation de religieux nigérians : “Cela nous rassure parce qu’ils sont les porte-parole d’une certaine compréhension de la société nigériane”, affirme-t-il, selon ses propos retranscrits par Deutsche Welle en anglais.

Le Nigeria et la Cedeao sont des partenaires importants, assure Ali Mahaman Lamine Zeine : “Nous avons un grand intérêt à préserver cette relation importante et historique et à faire en sorte que la Cedeao travaille d’abord sur des questions purement économiques”.

Mais il met aussi en garde : “si nous constations que le principe politique et militaire passe au premier plan, à la place de cette solidarité économique, ce serait très regrettable”, souligne-t-il dans l’interview.

Avec Le Point

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments