Obama, Tyson, Foreman,… : toutes les réactions au décès de Mohamed Ali

Les hommages se multiplient depuis l’annonce de la disparition de Mohamed Ali, ce vendredi à l’âge de 74 ans. La mémoire du “Greatest” est saluée pour ses combats légendaires sur le ring et en dehors.

L’hommage des Bulls à Ali

“Rest in Peace le champion, Muhammad Ali”, peut-on lire sur le compte Twitter des Chicago Bulls. Un Tweet associé d’une photo du boxeur vêtu d’une veste de la franchise NBA où évolua un certain Michael Jordan.

Thauvin : “Une légende ne meurt jamais”

Florian Thauvin, attaquant de l’OM, sur Twitter : “”Vole comme le papillon, pique comme l’abeille.” Une légende ne meurt jamais. RIP The Greatest.”

McCartney (ex-membre des Beatles) : “J’ai aimé cet homme”

“Dear Muhammad Ali. I loved that man. He was great from the first day we met him in Miami, and on the numerous occasions when I ran into him over the years. Besides being the greatest boxer, he was a beautiful, gentle man with a great sense of humour who would often pull a pack of cards out of his pocket, no matter how posh the occasion, and do a card trick for you. The world has lost a truly great man. Love Paul” #PaulMcCartney #MuhammadAli #CassiusClay

Tiger Woods : “Tu seras toujours The Greatest”

You’ll always be The Greatest for more than just what you did in the ring. A champion to so many people in so many ways.

Don King : “Ali ne mourra jamais”

Légendaire promoteur dans le boxe, celui qui a notamment organisé le combat de Kinshasa en 1974 a réagi à la disparition de Mohamed Ali : “C’était quelqu’un de merveilleux, pas seulement comme boxeur mais comme être humain, comme icône, a déclaré Don King (au centre sur la photo). Mohamed Ali ne mourra jamais, il est comme Martin Luther King. Son esprit vivra à jamais”.

Tyson : “Dieu est venu chercher son champion”

Le boxeur américain Mike Tyson sur Twitter : “Dieu est venu chercher son champion, adieu au plus grand @MuhammadAli TheGreatest RIP”

Snoop Dogg : “Le champion du peuple. Mon héros”

Le rappeur américain a posté de nombreuses photos d’Ali ce matin. “Le champion du peuple. Mon héros” a tweeté Snoop.

Madonna : “Ce roi, ce héros”

Madonna sur Twitter : “Cet homme. Ce roi. Ce héros. Cet humain ! Les mots me manquent. Il a secoué le monde! Que Dieu le bénisse”

Obama : “Ali a secoué le monde”

Le président des Etats-Unis, Barack Obama a rendu un hommage appuyé à Mohamed Ali ce samedi. Il a notamment insisté sur les convictions et les prises de position politiques du légendaire boxeur : “Son combat en dehors du ring lui a coûté son titre, lui a valu nombre d’ennemis. Mais Ali a tenu bon”, a déclaré le chef d’Etat américain évoquant la mémoire d’un homme “qui s’est battu pour ce qui était juste” et qui a “secoué le monde.”

Sergio Ramos : « Un exemple »

Sergio Ramos : « Mohamed Ali était plus qu’un fantastique boxeur. Une inspiration et un exemple pour beaucoup de gens sur terre. RIP. »

Abdul-Jabbar : « Ali a fait grandir tous les Américains »

Kareem Abdul-Jabbar, ancien joueur des Lakers, meilleur marqueur de l’histoire de la NBA : “A une époque où les Noirs qui s’élevaient contre les injustices étaient traités d’arrogants et souvent arrêtés, Mohamed a volontairement sacrifié les meilleures années de sa carrière et s’est battu pour ce qu’il croyait juste. En faisant cela, il a fait grandir tous les Américains, Noirs et Blancs. Je mesure peut-être 2,18 m, mais je ne me suis jamais senti aussi grand que lorsque j’étais dans son ombre”.

Yaya Touré : « Merci »

Yaya Touré, milieu de terrain de la Côte d’Ivoire et de Manchester City : « RIP Mohamed Ali. Tu représenteras toujours quelque chose de spécial pour moi, l’Afrique et le monde. Merci pour tout ce que tu as fait. »

Don King : « Son esprit vivra à jamais »

Don King, promoteur du ‘’Rumble in the Jungle’’: « C’était quelqu’un de merveilleux, pas seulement comme boxeur mais comme être humain, comme icône. Mohamed Ali ne mourra jamais, il est comme Martin Luther King. Son esprit vivra à jamais. »

Holyfield : « Je voulais être comme lui »

Evander Holyfield : « C’est une perte énorme. Je voulais être comme lui, il m’a inspiré (…) On m’a demandé un jour si je voulais battre son record (Ali a été sacré champion du monde des lourds trois fois) et j’ai répondu non, car cela voulait dire qu’il fallait que je perde, mais pour revenir d’une défaite, il faut être plus fort encore et c’est ce qu’Ali a montré durant sa carrière. »

George Foreman : « Une partie de moi a disparu »

Ralph Ali, Frazier & Foreman we were 1 guy. A part of me slipped away, “The greatest piece”