Polémique Lamine Sall Église catholique du Sénégal. Il faut savoir raison garder

Le Sénégal a toujours été un modèle de coexistence pacifique en ce qui concerne les religions. Cependant les menaces à cet équilibre social n’ont jamais manqué.

Mais les guides religieux, musulmans comme chrétiens, ont toujours été tolérants et responsables.
C’est pourquoi nous pensons que c’est inadéquat de la part de ceux qui ont été en justice dans cette affaire.
Parce qu’un procès public ouvre la voie aux extrémistes de tous bords dont je ne suis pas
* Les intolérants
* Les violents
* Les va-t-en-guerre
Pour envenimer une situation qui n’en a pas besoin. Et on entrera dans une course infernale à la vérité.
Je demande solennellement à ceux qui ont déposé une plainte contre monsieur Sall de la retirer. Pour le bien de la paix.
Nous avons tous nos fous. Fous de Dieu ou fous tout court. Il ne faut pas qu’on leur ouvre la voie. Surtout en ces temps de violence presque gratuite.
Nous partageons beaucoup de choses comme l’Immaculée Conception, moi même je suis l’ami des Papes qui ont été mes contemporains, plus particulièrement de Jean Paul II dont je garde les médailles comme reliques et des photos comme souvenirs. Il a d’ailleurs fait publier par le Vatican ma contribution aux assises qui se sont tenues dans la ville d’Assise en janvier 2002. Et qu’il m’a fait l’honneur de publier à côté de la sienne sous le titre : “La paix est notre but”( La paix est notre but)
C’est cela préserver la mémoire de notre regretté ami Jean Paul II.
Il n’est pas souhaitable qu’il y ait un dérapage. Un évêque est, par définition, un sage. Il a un modèle : c’est Jésus qui a toujours pardonné. “Quand quelqu’un

Par ailleurs Dieu dit dans le Coran, Sourate 3, Verset 55 : ” Oh Jésus Je te ferai mourir et t’éléverai vers Moi. Et je ferai en sorte que ceux qui te suivront seront au dessus de tes détracteurs jusqu’au jour du Jugement dernier”
Terminons par ces mots célèbres : “Reste avec nous. Il se fait tard, la nuit descend sur le monde”. Amen

Docteur Ahmed Khalifa Niasse.