Saturday, June 22, 2024
AccueilACTUALITEPremier League : Alisson Becker donne la victoire à Liverpool

Premier League : Alisson Becker donne la victoire à Liverpool

Tenus en échec tout au long du match par un valeureux West Brom, les Reds s’en sortent grâce à une tête d’Alisson sur corner ! Au bout du suspense, les hommes de Jürgen Klopp peuvent encore croire à la Ligue des champions.

Dans un match qui ne valait rien pour eux, les joueurs de West Brom, déjà relégués, ont longtemps cru tenir en échec Liverpool. Punis par le portier des Reds, Alisson sur un corner (2-1, 90e+5), ils n’avaient pourtant pas démérité. Ils ont laissé la possession du ballon à leurs adversaires (23% pour les locaux) mais ont montré beaucoup de hargne pour stopper toutes les attaques adverses. Ils n’ont pas non plu négligé l’aspect offensif en jouant à fond toutes leurs opportunités. Ce sont d’ailleurs eux qui ouvraient le score par l’intermédiaire de Robson-Kanu (1-0, 15e), qui s’offrait sa première titularisation cette saison. Le Gallois profitait d’une belle passe de Pereira pour se retourner et tromper le portier adverse.

Quelques minutes plus tôt, Liverpool avait déjà été averti par la tête d’Ajayi longeant le poteau d’Alisson (12e). Les Reds se sont ensuite réveillés, se montrant d’abord dangereux sur la frappe non cadrée de Mané (24e), puis sur la tentative de Salah arrêtée par Johnstone (28e). C’est finalement le second nommé qui trouvait la solution sur une passe de son compère sénégalais (1-1, 33e). Dans la foulée, Firmino ne profitait pas d’un cafouillage pour donner l’avantage à son équipe, son tir heurtant le montant droit du but adverse (35e). Sur l’action suivante, c’est Philips qui se manquait complétement et laissait partir Robson-Kalu qui voyait finalement l’excellent retour d’Alexander-Arnold (36e). Au retour des vestiaires, Mané pensait inscrire le deuxième but des siens mais il était logiquement signalé hors-jeu (49e). Liverpool insistait mais Salah perdait son face-à-face (57e) et Firmino voyait sa frappe contrée par Ajayi (68e). Venait ensuite un fait de jeu qui faisait beaucoup parler. Alors que Bartley croyait redonner l’avantage à son équipe, l’arbitre annulait le but estimant que Philips gênait Alisson et faisait donc action de jeu. Une décision peu évidente. Les Reds repartaient à l’attaque, mais ni Firmino (74e) ni Thiago (87e) ne trouvaient la solution. Wijnaldum vendangeait sa frappe quelques minutes plus tard sur une remise parfaite de Salah (90e). Pour finalement trouver l’ouverture au bout du bout, avec Alisson, qui montait et, d’une tête croisée, offrait une victoire si précieuse. Klopp peut sourire : la Ligue des champions est toujours possible.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments