Présidentielle gabonaise : 19 candidats

La commission chargée de l’organisation du scrutin présidentiel au Gabon a reçu les dossiers de candidature de 19 prétendants à la présidentielle gabonaise du 27 août prochain.

Le président sortant, Ali Bongo Ondimba, investi par le Parti démocratique gabonais (PDG), s’est lancé dans la campagne présidentielle avec une candidature controversée.

La Commission électorale nationale autonome (CENA) aurait déjà signalé l’existence de certains manquements dans 5 des dossiers de candidature.

Mais l’identité des prétendants concernés par ces manquements n’est pas encore révélée.

“A la clôture du dépôt des candidatures, la CENA a dénombré 19 candidats. On dit qu’il manque des éléments dans 5 des dossiers de candidature. Nous verrons, après la séance plénière de la CENA, vendredi, quels dossiers seront retenus”, a déclaré le ministre de la Communication, Alain-Claude Bilie By Nze.

Parmi les adversaires d’Ali Bongo se trouvent d’anciens membres du Parti démocratique gabonais, dont le diplomate Jean Ping, l’ancien président de l’Assemblé nationale, Guy Nzouba-Ndama, l’ancien gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, Casimir Oyé Mba, et Léon-Paul Ngoulakia.

Certains de ses adversaires ont introduit à la Commission électorale nationale autonome (CENA) des documents remettant en question l’authenticité de l’acte de naissance faisant de lui un citoyen gabonais.

Ali Bongo Ondimba effectue depuis quelques jours une “tournée nationale” pour dresser le bilan de son septennat.

bbc