Saturday, February 4, 2023
AccueilACCUEILSénégal- Éphémérides du 8 décembre

Sénégal- Éphémérides du 8 décembre

Démarrage sur l’étendue du territoire national des opérations du troisième recensement général de la population et de l’habitat du Sénégal. La population sera estimée à 13.709.513 habitants. Les deux premiers recensements avaient eu lieu en 1976 et 1988.

8 décembre 1998
Verdict du procès des grévistes du Syndicat Unique des Travailleurs du secteur de l’Électricité (SUTELEC) : le Secrétaire général Mademba SOCK et Samba Mayoro DIEYE sont condamnés à 6 mois de prison ferme tandis que 24 militants sont relaxés.

8 décembre 1993
Rappel à Dieu à Dakar à l’âge de 77 ans de Serigne Moustapha SY Djamil, fils aîné de Serigne Ababacar SY, premier Khalife général des Tidianes (1922-1957). Installé au quartier de Fass à Dakar sur ordre de son père, il y fit, le 9 novembre 1958, un discours mémorable devant des milliers de fidèles sur les droits et obligations du musulman, les fondements de la tarikha tidiane et le rôle des dahiras.

8 Décembre 1988
Célébration du centenaire de l’Eglise Notre-Dame de la Délivrande à Poponguine. Joseph STRUB, un missionnaire spiritain alsacien, est le premier prêtre européen à s’installer dans le village en 1857. Le premier pèlerinage au sanctuaire marial de Poponguine avait eu lieu le 21 mai 1888.

8 Décembre 1972
Le chef religieux musulman Cheikh Ousmane BADJI dit Sountou, du village de Sindiang en Casamance est reçu au Vatican par le Pape Paul VI. Il avait rendu une première visite au souverain pontife le 16 juillet 1969. Cheikh Ousmane BADJI est l’un des plus grands artisans du dialogue islamo-chrétien. Rappelé à Dieu le 7 juin 2016 à Dakar, il avait mené un véritable Jihad contre les totems et vestiges païens en milieu diola.

8 Décembre 1962
Monseigneur Augustin SAGNA, Vicaire général, préside les fêtes du cinquantenaire de la paroisse Notre-Dame de Lourdes de Bignona.

8 Décembre 1887
Assaut du tata du marabout soninké Mamadou Lamine DRAMÉ à Toubacouta par les guerriers Peuls de Moussa Molo BALDÉ alliés aux troupes coloniales françaises du capitaine FORTIN. Le 12 décembre, Mamadou Lamine sera tué et le tata sera pris par les Français.

HAMADY NDIAYE

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments