Souleymane Jules Diop sur le point de quitter Macky Sall pour retourner au Canada

Souleymane Jules Diop, le Secrétaire d’État chargé du Suivi du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) au Sénégal, serait sur le point de retourner dans son pays d’exil. Selon des informations de Times24.info, ce dernier a une meilleure proposition au Canada. Sénégalo-canadien, il a décidé de se « séparer » du chef de l’Etat Sénégalais, Macky Sall.

De retour au Sénégal avec l’accession de Macky Sall au pouvoir en 2012, Souleymane Jules Diop, connu pour ses critiques acerbes contre l’ancien président Abdoulaye Wade et des guides religieux, n’est pas au bout de ses ambitions. Une proposition plus alléchante que celle dont le Président Sall lui a confié, serait la cause de sa décision de quitter le gouvernement du Sénégal.

Une personne dit-on très téméraire dans la quête du meilleur, le Secrétaire d’État chargé du Suivi du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), qu’on ne présente plus au Sénégal et en Afrique en général, pour ses sorties contre certaines personnalités politiques comme Idrissa Seck, ancien Premier ministre, ou religieuses du Sénégal, jugées souvent très «scandaleuses».

Journaliste de formation, M. Diop avait opté sur une position qui lui a valu un exil qui durera huit longues années. Une période, à laquelle l’ancien Secrétaire des sénégalais de l’extérieur usera de tous ses talents pour combattre le régime de Wade. Le blog qu’il animait sur le site seneweb.com enregistrait plus de 100 000 visiteurs uniques chaque mois.

Le proche actuel de Macky Sall, favorable à la libération de Karim, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, est plus que jamais déterminé à occuper des postes clés dans le monde.

Son projet de quitter Macky Sall pour retourner dans sa seconde patrie pour un projet personnel n’est peut-être que du bluff. N’y’a-t-il pas un poste d’Ambassadeur qui l’attendrait au Canada ? Macky Sall, sachant les talents d’orateur invétéré de M. Diop prendra-t-il le risque de le laisser partir ?

En tout cas, une autre journaliste comme lui, cette fois Gambienne, Fatou Camara, vivant aux Etats-Unis, confesse : «Je voudrais rappeler la première chose que j’ai dite à Jules Diop quand je l’ai rencontré, c’était qu’il avait une grande gueule et c’est pourquoi Macky l’a nommé conseiller.»

seneflash.com