‘’Affaire Queen Bizz’’: le fisc donne sa version des faits …

Le fisc répond à Queen Bizz. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, l’artiste, Coumba Diallo à l’état civil, informe l’opinion d’un redressement fiscal d’un montant de 41 000 000 de F CFA qu’elle a reçu des services fiscaux. Par le même canal, elle dénonce un harcèlement qu’elle aurait subi de la part des Impôts. Parce que, dit-elle, elle ne dispose d’aucune entreprise en activité qui pourrait justifier qu’elle soit imposable.

Mais sa thèse ne semble pas convaincre les responsables du fisc. Dans un communiqué, parvenu à emedia, la direction des services fiscaux informe que Queen Bizz « dispose d’un NINEA qui constitue le numéro d’identification fiscale attribué à des personnes exerçant des activités taxables ou titulaires de biens ou revenus imposables ». Elle ajoute que : « la proposition établie à son encontre résulte de l’exploitation de renseignements qui ressortent, sur la période allant de 2019 à 2021, l’existence d’importations effectives réalisés par Madame Diallo et non déclarées à l’Administration fiscale ».
Toujours dans leurs explications, les services du fisc révèlent qu’une lettre de proposition de régulation de sa situation lui avait été envoyée. Mais Queen Bizz n’avait pas réagi. Ils lui proposent de profiter de la 2e correspondance pour se rapprocher d’eux.

sunuafrikradio