Angola: Amnesty demande la libération de 17 militants en prison depuis 1 an

Amnesty International appelle l’Angola à libérer 17 militants pro-démocratie arrêtés il y a un an. La plupart ont été reconnus coupables de « rébellion » et de « complot criminel » après avoir participé à une réunion, à Luanda, pour débattre de la bonne gouvernance. Des manifestations sont organisées cette semaine dans différentes villes du monde pour rappeler qu’ils sont en prison depuis un an.

“Cela fait déjà très longtemps, un an, qu’ils sont en prison. Nous estimons, quant à nous, qu’ils n’auraient pas dû y passer une seule journée. Nous considérons que le groupe est entièrement composé de «prisonniers d’opinion». Il s’agit de personnes non violentes arrêtées uniquement pour leurs idées.” affirme Mariana Abreu.

rfi