Tuesday, April 16, 2024
AccueilA La UNEBargny : des filles formées sur les enjeux et defis des changement climaiques 

Bargny : des filles formées sur les enjeux et defis des changement climaiques 

Ce sont 1 695 aleas climatiques qui ont été enregistres en Afrique depuis près d’un demi siècle. Ils ont trait des inondations, des canicules, des incendies et des sécheresses. L’étude a été faite par l’Organisation Météorologique Mondiale, l’Afrique a enregistré, en 50 ans, 1 695 aléas climatiques, dont des inondations, des canicules, des incendies et des sécheresses.

Ces effets climatiques ont causé 731 747 morts et des pertes économiques de 38,5 milliards de dollars US. En 2021, les catastrophes naturelles ont entrainé des déplacements internes de 2,6 millions de personnes dans le continent.

Les femmes et les filles étant au cœur des actions au sein des communautés (chargées de la nourriture, de la collecte de l’eau et des combustibles) leur vie est affectée par les effets des changements climatiques. À titre d’exemple, on peut citer la centrale à charbon de 125 MW de Sendou à Bargny financée par la Banque Africaine de Développement. Ce projet qui a démarré en 2009, compromet l’activité de plus de 1 500 femmes transformatrices de produits halieutiques. 

Dans l’optique de promouvoir le concept d’écoféminisme, 30 jeunes filles âgées de 15 à 25 ans de Bargny et du delta du Saloum ont été formées sur les inégalités sociales relatives au genre, leurs causes et leurs conséquences. LSD veut stimuler l’engagement des jeunes filles sur la lutte contre les inégalités basées sur le genre et sur la justice climatique.    

sunuafrikradio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments