Wednesday, February 1, 2023
AccueilACCUEILBen Salman, réformateur de l'Islam (Par Ahmed khalifa Niasse)

Ben Salman, réformateur de l’Islam (Par Ahmed khalifa Niasse)

 

Ben Salman est ce jeune Vice Roi, à la fois, courageux et clairvoyant qui a la possibilité, aujourd’hui et pour la première fois depuis des siècles, de dépoussiérer l’islam. Et de nous libérer de l’effet nocif de cette poussière qu’on y a ajouté depuis les Abbassides qui, en son temps, avaient le pouvoir et y avaient déposé cette poussière qui s’est récupérée.

Les Abbassides sont passées par la diffusion de faux hadiths, ce qui était devenu un métier.

Ce qui est curieux c’est que tous ceux (ils sont près de vingt trois) qui ont “fabriqué” ces hadiths ont ceci en commun :

1. Ne sont pas arabes

2. Ne parle pas l’arabe

3. La plupart ne sont jamais allés à la Mecque ou à Médine……..

Du temps des Abbassides, les hadiths étaient achetés directement par le Trésor public (Bayti Maal). Que vous soyez à Bagdad, à Bakou ou à Boukhara. Et c’est justement à Boukhara que beaucoup se sont vendus.

Penchons nous sur le cas de Boukhari. Il a écrit ses hadiths alors qu’il était mineur, il n’avait que quinze ans. Il est mort à l’âge de trente et un ans. Il était aveugle, il ne parlait pas l’arabe. Il n’en avait pas d’ouvrage à sa disposition. Les livres étaient rarissimes.

On écrivait sur des peaux à l’époque. Et il fallait dix chameaux pour transporter l’équivalent d’un de nos livres actuels.

Et cette fausse marchandise (les faux hadiths) se vendait comme de la drogue. Il y avait des réseaux pour l’affiner, à droite et à gauche.

Pour ceux qui n’ont pas lu le livre de Boukhari laissez moi vous donner des exemples de ce qu’il contient. Allant du meilleur des pires au pire des pires.

Il dit que le Prophète (psl) a dit que si, par exemple, vous mangez votre Soupou Kandja et qu’une mouche y tombe au lieu de l’enlever, il faut l’enfoncer entièrement pour la consommer avec le reste de votre repas. On n’a pas besoin d’être musulman pour savoir que cela ne peut pas venir du Prophète (psl).

Un autre “hadith” dit que si vous êtes dans les WC, en faisant vos besoins vous ne devez ni être en direction de la Mecque ni lui tourner le dos. Si cela était enseigné dans nos écoles d’architecture, imaginez les difficultés auxquelles on serait confronté.

Ce même Boukhari est allé jusqu’à dire que le Prophète (psl) avait tenté de se suicider !!!

Je vous passe des choses désobligeantes sur les épouses du Prophète (psl). Sachez aussi que les premiers hadiths ont été écrits trois siècles après le décès du Prophète (psl). Parce que beaucoup pensent que ce sont les Compagnons du Prophète (psl) qui recueillaient ses paroles et les écrivaient. Ce qui est inexact.

Ces propagateurs de faux hadiths ont toujours dit une chose et son contraire. Ils ignoraient ce qui se passait au temps du Prophète (psl) parce qu’il n’y avait pas encore d’écrits qui le rapportaient.

D’autre part, ces hadiths des Boukhari et autres vont à l’encontre de la volonté du Prophète (psl). Parce qu’il avait dit de ne jamais écrire ses paroles. Car il ne voulait pas qu’elles soient substituées au Coran ou qu’elles en soient un complément. Le Coran étant une parole divine il ne voudrait pas qu’on y mélange ses dires. Et trois siècles après sa disparition ils sont venus faire ce qu’il avait déjà interdit.

Aujourd’hui il y a un métier de propagateur de faux hadiths. Nous avons, au Sénégal, des barbus qui répètent à longueur de journée : “C’est haram selon tel hadith”.

Tout cela était financé par l’Arabie Saoudite qui, aujourd’hui, fait le contraire. Vous pouvez vérifier sur Youtube les propositions de Ben Salman qui sont en train de réformer l’Islam dans le bon sens. Il dit qu’il ne trouve qu’une centaine de hadiths corroborés( moutawatif) et que tous les autres étaient faux. Et il a donné des critères et ceux qui font la recherche savent qu’il a une raison. En fait il y a des hadiths qui ne sont que de fausses informations.

Maintenant on est parti de cette centaine de hadiths qui avaient été rassemblés du temps du deuxième Khalife Omar pour passer à six cent mille selon Albany. Un Albanais qui n’était qu’un horloger à Damas. Et qui avait été coopté par Ben Bass alors Grand Mufti. On l’encourage à opérer des inepties. Pour passer à six cent mille hadiths. Boukhari en un écrit un peu moins de huit mille, dépassant même son prédécesseur Malick Ibn Anass. C’est pourquoi les musulmans doivent rester sereins pour être à l’abri de la manipulation avec ces faux hadiths qui sont un crime contre l’Islam. Contre le Prophète (psl), contre les musulmans.

Et c’est cela qui alimente le terrorisme. Il y en a au Sénégal. Il en existe même certains qui nous menacent de poser une bombe devant chez nous ou de venir incendier notre domicile. Donc ceux là n’ont pas d’arguments. Ils n’ont pas de savoir. Ils cultivent la seule chose qu’ils connaissent : la violence.

Alors, Sénégalais, sachez que nous sommes libérés de la violence verbale par Ben Salman, le Réformateur de l’Islam. Et nous sommes content qu’il vienne nous libérer des obscurantistes.

Que Dieu lui accorde une longue vie.

 

Dr Ahmed Khalifa Niasse

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments