Wednesday, February 1, 2023
AccueilACCUEILBurkina Faso suspendu au verdict du procès de l'assassinat de Thomas Sankara

Burkina Faso suspendu au verdict du procès de l’assassinat de Thomas Sankara

Le tribunal militaire de Ouagadougou doit rendre ce mercredi 6 avril son jugement dans l’affaire des assassins présumés de Thomas Sankara. 14 accusés comparaissent dans cette affaire, dont deux jugés par contumace: l’ancien président Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, son chef de la sécurité. Ils sont accusés d’avoir participé à l’assassinat de l’ancien président burkinabè, père de la révolution, tué avec 12 de ses collaborateurs, le 15 octobre 1987. Cela fait 35 ans que les proches des victimes et les Burkinabè attendent cette décision de justice.

Mais l’enjeu de ce jugement est historique. Il s’agit d’abord pour la justice burkinabè de montrer au monde qu’elle a su « dire le droit », comme l’a demandé dans son réquisitoire le parquet militaire. A cet égard, toutes les parties se sont accordées à en faire un procès exemplaire, quitte à en subir les nombreuses suspensions.

Enfin l’enjeu est aussi politique. Impossible sous le règne de Blaise Compaoré, cette procédure judiciaire est un des principaux acquis de l’insurrection de 2014, qui a mis un terme au régime de l’ancien président. Les avocats de la défense, ont d’ailleurs dénoncé à plusieurs reprises un procès politique.

Cette procédure doit en tout cas ouvrir la voie à d’autres, notamment le procès des assassins présumés du journaliste Norbert Zongo, toujours suspendu à l’extradition de François Compaoré, le frère de l’ancien président.

Avec RFI

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments