Tuesday, November 29, 2022
AccueilA La UNEContribution : Libérez mon frère !

Contribution : Libérez mon frère !

Tantôt, je dis frère, tantôt oncle.

Oui, Pape, du côté paternel, tu es cousin à mon père, par conséquent tu es mon oncle. Par contre, du côté matériel, tu es dans la lignée de Niang, d’où l’origine de ma grand mère. De ce côté là, Pape tu es mon frère.

Donc, en toute logique, je suis membre intégrant de ta famille.

Pape, je suis obligé de te défendre par tous les moyens, car je ne suis pas adepte de l’injustice.

On t’a arrêté arbitrairement pour des raisons très farfelues, d’où l’indignation de tout un peuple.

Cette démocratie tant réclamée par le peuple sénégalais est en berne, massacrée par une dynastie tyrannique. Macky Sall pour ne pas le nommer nous impose cette dictature par tous les moyens. Il ignore cependant que le peuple est souverain et le restera éternellement. Le peuple se battra avec ou sans Pape Alé. Il se battra pour sa propre liberté.

Il s’agit là d’une gestion de la République, la chose publique pour être plus claire. Ce n’est pas une affaire de personne, d’autorité, de famille ou d’ethnie. C’est la chose commune que nous tous partageons.

Il serait toujours judicieux de rappeler à ce dictateur aigri qu’il doit partir un jour, qu’il pleuve ou qu’il neige. Faudrait lui dire ouvertement que ce pays ne lui appartient pas, ni à lui, ni à sa famille, ni à ses parents. Le Sénégal est le commun de tous, donc les lois et règlements qui le régissent doivent être égaux pour tout le monde, y compris les membres de sa mouvance présidentielle.

Qu’importe là ou se trouve la vérité des faits, il faudrait que les choses soient claires et que la justice puisse faire son travail en toute transparence. Qu’il n’y ait aucune pression ou main invisible agissant pour le compte d’une tierce personne.

Le droit d’appartenir à la famille de Pape Alé Niang me confère le droit d’agir à son nom et pour le compte de sa famille.

On ne laissera jamais ce combat seul contre cette dictature non rampante, mais flagrante.

Il s’agit d’autoritarisme familiale contre une autre. Nous aussi famille de P.A.N nous nous levons pour dénoncer cette forfaiture et exigeons la libération d’un des nôtres.

Pape Alé Niang ne mérite pas d’être traîner dans la boue pour avoir dit tout simplement ce que les autres savaient, gardaient confortablement dans leur tiroir.

L’enquête de la gendarmerie n’a pas été diligentée par P.A.N. Elle a été faite pour l’éclatement de la vérité au sein même de cette institution. Alors pourquoi la classer “Confidentielle” ? Que cache-t-on réellement ? Rien que pour l’éclatement de la vérité dans cette affaire “Sweet Beauté”, qui a occasionné 14 morts, le peuple sénégalais mérite de savoir. Seule la vérité, rien que la vérité et toute la vérité nous intéresse.

Libérez notre frère pour l’amour de Dieu.

Par Papa Waly NDAO, Louisville USA

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments