Monday, June 24, 2024
AccueilA La UNECoronavirus: certains lieux de culte rouvrent à Madagascar

Coronavirus: certains lieux de culte rouvrent à Madagascar

 

Masque obligatoire et distanciation de deux mètres pour les fidèles des Églises protestante et luthérienne qui ont décidé de rouvrir leurs portes après plus d'un mois de fermeture.
Masque obligatoire et distanciation de deux mètres pour les fidèles des Églises protestante et luthérienne qui ont décidé de rouvrir leurs portes après plus d’un mois de fermeture. Laetitia Bezain/RFI

À Madagascar, l’Eglise protestante réformée et l’Eglise luthérienne, qui comptent des dizaines de milliers de fidèles dans le pays, ont décidé de rouvrir leurs lieux de culte ce dimanche 26 avril. Ils étaient fermés depuis plus d’un mois, après l’annonce des premiers cas de coronavirus sur la Grande Ile. Le pays en compte 124 à l’heure actuelle. Reportage.

Avec notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain

À l’intérieur de l’église réformée du quartier de Mahamasina, une trentaine de fidèles, masqués et espacés d’environ deux mètres les uns des autres, assistent au culte du pasteur Tiana Ranaivoniarivo. Si à Madagascar, le confinement est levé de 6h à 13h, les rassemblements de plus de cinquante personnes sont en effet toujours interdits. « Nous avons suivi toutes les mesures pour protéger la vie des chrétiens et de tout un chacun, assure le pasteur. La foi ne sera pas vaincue par une maladie. Nous prions pour notre patrie et pour le monde entier, pour que nous sortions vainqueurs contre le coronavirus. »

À la fin du service, les bancs sont aspergés de désinfectant. Un petit groupe de fidèles patiente pour assister au prochain culte. Lavage des mains, désinfection des chaussures et prise de température… un dispositif un peu perturbant mais pour Mbola, 29 ans, c’est un soulagement de pouvoir revenir dans les lieux de culte : « C’est plus fort de prier ensemble que d’être tout seul. Donc c’est important pour nous de venir ici, à l’église. Dans la maison de Dieu, il y a la paix, on se sent quand même en sécurité. Si tout le monde suit toutes les mesures sanitaires, il n’y aura pas de problème, je pense. »

Lorsqu’il a entendu parler de la réouverture de son église, Beantanana, retraité, n’a pas hésité. « Nous sommes un pays pauvre. Madagascar n’a pas les moyens de se protéger, explique-t-il. Il n’y a pas de système de santé valable. Moi, sincèrement, je me confie à Dieu. Je ne sors jamais et c’est une occasion pour moi de sortir et sortir pour prier. Si je tombe malade, ce sera la volonté de Dieu. »

Chaque lieu de culte qui souhaite ouvrir ses portes doit demander une autorisation, a indiqué le préfet de la capitale.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

De leur côté, les églises catholiques du diocèse d’Antananarivo ont décidé d’attendre encore avant la réouverture, tout comme les mosquées qui n’ont pas rouvert vendredi.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments