Tuesday, November 29, 2022
AccueilA La UNECorruption : la justice américaine inflige une amende ,2 milliard USD à...

Corruption : la justice américaine inflige une amende ,2 milliard USD à Glencore 

La multinationale suisse Glencore Plc, spécialisée dans l’exploitation minière et les matières premières, a fait les gros titres ces derniers temps pour de mauvaises raisons.

À la suite d’enquêtes prolongées menées par le Brésil, le Royaume-Uni et les États-Unis, deux filiales de Glencore ont plaidé coupable, le 24 mai, à de multiples accusations de manipulation du marché et de corruption, notamment en ce qui concerne les opérations pétrolières de la société en Afrique et en Amérique du Sud.

Les pénalités infligées par Glencore aux seuls États-Unis pour avoir violé la loi américaine sur les pratiques de corruption à l’étranger (FCPA) et manipulé les prix des matières premières s’élèveront à environ 1,2 milliard USD.

Selon les pays enquêteurs, les actions de corruption de Glencore comprenaient plus de 100 millions USD de pots-de-vin versés à des fonctionnaires au Brésil, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée équatoriale, au Nigeria, au Soudan du Sud et au Venezuela entre 2007 et 2018.

“La portée de ce système de corruption criminelle est stupéfiante”, a déclaré le procureur américain Damian Williams pour le district sud de New York. “Glencore a versé des pots-de-vin pour obtenir des contrats pétroliers. Glencore a versé des pots-de-vin pour éviter les audits gouvernementaux. Glencore a soudoyé des juges pour faire disparaître des poursuites judiciaires. Au fond, Glencore a versé des pots-de-vin pour faire de l’argent – des centaines de millions de dollars. Et elle l’a fait avec l’approbation, voire l’encouragement, de ses cadres supérieurs.”

Stupéfiant est un bon mot pour décrire l’étendue du comportement corrompu de Glencore. Nous ajouterions même “exaspérant”. Ce que Glencore a fait est illégal, immoral et totalement inacceptable. Il ne reflète pas les transactions commerciales normales de l’industrie pétrolière et gazière. Et, pour mémoire, la Chambre africaine de l’énergie n’a jamais sollicité ni accepté une seule contribution monétaire de Glencore.

 

sunuafrikradio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments