Thursday, December 1, 2022
AccueilACCUEILÉtats-Unis : exécuté pour meurtre à 16 ans, un adolescent noir innocenté...

États-Unis : exécuté pour meurtre à 16 ans, un adolescent noir innocenté 91 ans après

Il avait été condamné à mort pour meurtre et exécuté à 16 ans : 91 ans plus tard, un tribunal de Pennsylvanie a reconnu cette semaine l’innocence d’Alexander McClay Williams, rendant justice à cet Afro-Américain et à sa seule sœur survivante, âgée de 92 ans.

 

« Je suis simplement contente que cela se termine comme cela aurait dû commencer », a confié Susie Williams-Carter, la sœur de l’adolescent, citée par The Philadelphia Inquirer jeudi. « Nous savions qu’il était innocent, maintenant nous voulons que tout le monde le sache ».

« Nous ne pouvons pas réécrire l’Histoire. Mais quand la justice peut être rendue, en reconnaissant publiquement une telle erreur, nous devons saisir l’opportunité », a déclaré, de son côté, le procureur du comté du Delaware, en Pennsylvanie, Jack Stollsteimer.

« Cette décision est la reconnaissance que les accusations portées contre lui n’auraient jamais dû l’être », a ajouté le procureur, rappelant que l’adolescent, exécuté le 27 février 1931, est resté le plus jeune garçon de l’histoire de la Pennsylvanie à subir la peine capitale.

 

Le 3 octobre 1930, l’ex-mari de Vida Robare, une responsable blanche de la Glen Mills School for Boys, un centre de détention pour jeunes délinquants, avait retrouvé le corps de sa femme, « brutalement assassinée » dans son chalet, dans l’enceinte de l’établissement, rappelle le bureau du procureur.

 

Rapidement accusé, Alexander McClay Williams, 16 ans, purgeait à l’époque une peine dans l’établissement. Il avait signé trois fois des aveux, au cours de cinq interrogatoires menés sans la présence d’un avocat ni d’un parent, « malgré l’absence de témoins oculaires ou de preuves directes ».

 

William Ridley, son avocat nommé ultérieurement, le premier Afro-Américain du barreau du comté, ne disposait d’aucune ressource pour préparer le procès. Et « l’accusé a fait face à un jury entièrement blanc, qui l’a reconnu coupable en moins de quatre heures », poursuit le bureau du procureur.

 

DES PREUVES À DÉCHARGE IGNORÉES

Jack Stollsteimer rend hommage au travail « sans relâche, pendant des années », de la sœur du garçon et de l’arrière-petit-fils de l’avocat pour montrer « les incohérences » du dossier, comme des éléments pouvant disculper l’accusé mais ignorés.

Avec Elle

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments