Thursday, May 30, 2024
AccueilACCUEILEtats-Unis : le gouverneur du Texas prêt à gracier un homme condamné...

Etats-Unis : le gouverneur du Texas prêt à gracier un homme condamné pour le meurtre d’un manifestant antiraciste

Dans un geste rare, le gouverneur républicain du Texas s’est dit prêt à gracier un chauffeur Uber condamné vendredi pour avoir tué un manifestant lors des grandes mobilisations contre le racisme et les violences policières de 2020. Daniel Perry, un militaire de 33 ans qui conduisait des VTC sur son temps libre, s’était retrouvé au milieu d’une foule de manifestants à Austin, dans le sud des États-Unis, en juillet 2020.

Lors de son procès, ses avocats ont plaidé l’autodéfense. Ils ont assuré qu’il avait tiré au pistolet à cinq reprises sur Garrett Foster, 28 ans, parce que ce dernier s’approchait de son véhicule en pointant un fusil d’assaut dans sa direction. Les procureurs ont rétorqué qu’il aurait pu faire demi-tour et qu’il avait commencé la confrontation.

« Je pourrais tuer quelques personnes sur la route du boulot »

Selon le journal local Austin American-Statesman, ils ont présenté des messages que Daniel Perry avait postés sur les réseaux sociaux avant le drame, dans lesquels il écrivait notamment : « Je pourrais tuer quelques personnes sur la route du boulot, il y a une émeute en bas de mon appartement ». Après deux jours de délibérations, un jury populaire l’a reconnu coupable de meurtre. Il encourt une peine de prison à vie. La sentence sera prononcée prochainement.

Sans même attendre qu’il fasse appel, le gouverneur Greg Abbott a déclaré qu’il avait demandé au Bureau des grâces de son Etat d’étudier le dossier de Daniel Perry. « Je suis prêt à approuver sa recommandation dès qu’elle arrivera sur mon bureau », a-t-il ajouté dans un communiqué publié samedi soir.

Un procès qui en rappelle un autre

Il a expliqué vouloir défendre « la solide loi d’autodéfense + Stand your ground + » en vigueur dans son Etat, qui autorise une personne à recourir à la force létale si elle s’estime gravement en danger, même s’il existe une autre possibilité d’échapper à ce danger.

Ce procès rappelle celui de Kyle Rittenhouse, qui avait tué deux personnes à Kenosha, dans le Wisconsin, en marge des manifestations Black Lives Matter ayant suivi le meurtre de l’Afro-Américain George Floyd par un policier blanc.

Le jeune homme avait lui aussi plaidé l’autodéfense, mais lui avait été acquitté. Il est depuis devenu une égérie de la droite dure. L’annonce du gouverneur Abbott a suscité les mêmes divisions partisanes. S’il a été salué par les républicains, l’élue locale démocrate Sarah Eckhardt a dénoncé une « attaque effarante et dangereuse de l’Etat de droit”, rapporte le quotidien Texas Tribune.

Avec 20minutes

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments