Tuesday, June 25, 2024
AccueilA La UNEGabon: des lycéens sanctionnés suite à une cérémonie avec l’hymne national

Gabon: des lycéens sanctionnés suite à une cérémonie avec l’hymne national

Au Gabon, les militaires au pouvoir ont instauré, il y a deux semaines, pour tous les établissements scolaires, la levée du drapeau tous les lundis et de sa descente tous les vendredis en chantant l’hymne national. Objectif : rallumer le patriotisme dans le pays.

Alors ceux qui ne respectent pas cette consigne sont sévèrement sanctionnés. Des élèves du lycée Nelson Mandela de Libreville viennent d’en faire les frais. Ils ont été traduits en conseil de discipline le 20 octobre au motif qu’ils auraient parodié l’hymne national lors d’une cérémonie de descente du drapeau national le 13 octobre dernier.

C’est une affaire qui serait peut-être passée inaperçue si elle n’avait pas été filmée. Tout est en effet parti d’une diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit des élèves mal chanter l’hymne national et un autre éclater de rire. Les huit élèves concernés ont été identifiés. Traduits en conseil de discipline en présence de leurs parents, ils ont été sanctionnés : deux élèves ont écopé d’une exclusion définitive, quatre sont exclus pour sept jours, un a été exclu pour trois jours, le dernier a été acquitté.

Leur attitude est considérée comme un manque de civisme et de patriotisme. Vice-président de l’Association des parents d’élèves du lycée Nelson Mandela, M. Pambou, a assisté à ce conseil de

discipline. “Ce sont nos enfants, ils ont fauté, ils peuvent être certainement pardonnés, excusés. Ces enfants malheureusement font école”, souligne-t-il.

Leader syndical de l’éducation nationale, Marcel Libama, par ailleurs député de la transition, estime que les sanctions sont disproportionnées : “Les enfants ne sont à blâmer que si on leur a appris à chanter l’hymne en classe, on leur a appris des attitudes à avoir lorsqu’on chante l’hymne national. Mais si ça n’a pas été fait par l’établissement, je crois que les enfants ne sont pas à blâmer, les enfants ne sont pas à sanctionner”.

Avec Rfi

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments