Saturday, June 22, 2024
AccueilA La UNEGuinée-Bissau: l’opposition dénonce les blocages des accords de Conakry

Guinée-Bissau: l’opposition dénonce les blocages des accords de Conakry

La crise en Guinée-Bissau se déplace de nouveau à Conakry chez le médiateur et président guinéen Alpha Condé. Après le Premier ministre Umaro Sissoco Emballo la semaine dernière, ses prédécesseurs Baciro Dja et Domingos Simoes Pereira se sont rendus cette semaine dans la capitale guinéenne pour dénoncer et accuser le blocage des accords de Conakry signés il y a tout juste un an.

Les anciens Premiers ministres Biciro Dja et Domingos Pereira, président du PAIGC, la principale force politique du pays, ont effectué une visite de travail de quelques jours à Conakry pour faire l’état des lieux avec le président guinéen du blocage des accords de Conakry, un an après leur signature.

« Ça fait un an qu’on a signé l’accord et on a estimé important de faire le point sur sa non-application, explique Domingos Pereira. Tous les partis reconnaissent le président Mario Vaz comme le seul responsable du blocage de la situation politique en Guinée-Bissau. »

Sans l’application de ces accords, que risque-t-il de se passer dans ce pays coutumier des coups de force ?

« On avait accordé à Conakry toute une feuille de route pour la sortie de la crise et je pense que le temps a démontré qu’il y a un manque de volonté. C’est pourquoi, avant que d’autres choses n’arrivent en Guinée, on a estimé important de témoigner cela aux médiateurs de la Cédéao, au président en exercice de l’Union africaine… », rajoute-t-il.

Un proche d’Alpha Condé, fortement impliqué dans ce dossier, a expliqué à RFI que la médiation a pris bonne note et agira en conséquence avant qu’il ne soit trop tard.

rfi

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments