Sunday, December 4, 2022
AccueilACCUEILGuinée : la junte décide d'ouvrir un nouveau front dans le Grand...

Guinée : la junte décide d’ouvrir un nouveau front dans le Grand Conakry

La junte militaire au Pouvoir a décidé d’ouvrir un nouveau front dans le Grand Conakry. A la veille de la manifestation appelée par le FNDC le 28 juillet dernier, le Chef d’Etat major général des Armées, le colonel Sadiba Koulibaly, après avoir effectué une visite dans certaines garnisons militaires de la capitale, avait annoncé une intensification des patrouilles nocturnes pour assurer la sécurité des « paisibles population ».

 

Après cette annonce, les services de défense et de sécurité -Police, Gendarmerie, armée-, ont déclenché une vaste opération de démantèlement des zones considérées comme criminogènes à Conakry, a appris Africaguinee.com. En exécution de cette opération, les services de sécurité ont affirmé ce mercredi, 3 août 2022, avoir démantelé « un nid de tranchement de malfaiteurs » appelé Le Temple, situé à Gnariwada. Selon la Police, la plupart des opérations de banditisme sur la route Le Prince seraient planifiées à cet endroit.

« Dans le cadre de la sécurité des personnes et de leurs biens dans le Grand Conakry, une opération de démantèlement des lieux de vente, de consommation de produits stupéfiants et de préparation d’actes de violence a été déclenchée par le Haut Commandant de la Gendarmerie nationale et le Directeur Général de la police appuyés par les forces armées dans toutes les communes. C’est pour répondre aux cris de cœur des populations terrorisées par les manifestations du 28 et 29 juillet dernier que cette opération a été lancée afin de mettre hors d’état de nuire tous les fauteurs de troubles retranchés dans les zones devenues criminogènes », explique le porte-parole de la gendarmerie, Lieutenant Aboubacar Saran Bangoura

Au cours de cette opération de démantèlement, au total indiquent les services de sécurité, 56 individus ont interpellés. Ils doivent être déférés au niveau des tribunaux compétents. Toujours pendant ces patrouilles, 14 motos, 260 boules de chanvre indien, 2 plaquettes de tramadol dosées à 200 et 224 mg, ont été saisies selon les forces de sécurité. A cela s’ajoute la découverte d’un champ de cannabis retrouvé derrière Primer Center dans le quartier Kaporo (un lieu de négoce et de loisir très prisé) et un autre à Hamdallaye précisément à Gnariwada.

Les forces de défense et de sécurité rassurent que ces opérations qui viennent de débuter vont s’intensifier dans la capitale Conakry et ses environs. C’est dans ce cadre que des numéros verts sont mis à la disposition de la population : 122 pour la Gendarmerie nationale et 117 pour la Police nationale.

Avec africaguinee

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments