Guinée : le FNDC prêt à manifester si la junte s’éternise au pouvoir

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) “s’opposera avec détermination à toute idée d’une transition longue” , dit-il dans un communiqué faisant référence à un calendrier circulant sur les réseaux sociaux depuis la veille, dont l’origine est inconnue.

 

Ce projet de transition prévoit des élections législatives en novembre 2024 et présidentielle en mai 2025. Le FNDC “invite les citoyens à rester mobilisés pour une éventuelle reprise des manifestations pacifiques citoyennes” . Le FNDC a été aux avant-postes de la mobilisation contre un troisième mandat du président Alpha Condé en 2019-2020.

 

La contestation, plusieurs fois brutalement réprimée, a fait des dizaines de morts sans empêcher une nouvelle investiture d’Alpha Condé en décembre 2020. Il a depuis été renversé le 5 septembre 2021 par des militaires sous le commandement du colonel Mamady Doumbouya .

 

Le colonel Doumbouya s’est engagé à rendre le pouvoir à des civils élus à l’issue d’une période transitoire . Mais le colonel, qui s’est fait investir président de transition le 1er octobre 2021, refuse de se laisser dicter un délai. Il dit que celui-ci sera fixé par un Conseil national (CNT) tenant lieu d’organe législatif et tout juste installé.

Avec africanews