Imam Makhtar Laye : ‘’ Que l’insulte ne soit pas une affaire banale”

La place de Diamalaye,Yoff, a accueilli, ce samedi 5 mars 2022, les fidèles Layennes, pour le 2e jour de l’Appel. Imam Makhtar Laye Thiaw Ibn Seydi Ababacar, qui assure le sermon du jour, s’est réjoui du comportement des disciples pour la réussite de cette 142e édition de l’Appel du Mahdi. Dans sa communication, il insiste beaucoup sur le danger de la parole. Il invite Layennes à bannir l’insulte dans leur langage conformément aux recommandations de son vénéré grand-père, Seydina Limamou Laye. ” Que l’insulte ne soit pas une affaire banale chez nous. Essais toujours de prêcher la bonne parole” à-il enseigné. Pour lui, un musulman qui sort une folie de sa bouche doit se repentir le plus rapidement possible. ”L’insulte est vulgaire. Il n’y a aucune personne qui mérite d’être insulter”, at-il indiqué.

Son grand frère, Mouhamadou Lamine Laye qui a pris son relais au micro, a expliqué dans le même sens. ”La parole a détruit le monde. On voit n’importe qui prendre la parole sur la place publique. À l’époque, la parole publique était réservée aux gens bien éduqués et bien cultivés. Ce n’est plus le cas maintenant”, regrette le porte parole de la famille Layenne. Selon lui, c’est pour éviter les médisances et les insanités sur la place publique que Baye Laye recommande à sa communauté de s’habituer au mot : ” Lahi Laha Ilalah ”.