La Chine lance trois jours d’exercices militaires par des tirs en direction de Taïwan

A midi, heure de Pékin, l’Armée populaire de libération a lancé ses plus grands exercices militaires jamais effectués à proximité de Taïwan, jeudi 4 août. Des hélicoptères de l’armée de l’air chinoise ont survolé l’île de Pingtan, dans la province du Fujian, en direction de Taïwan, d’après des vidéos de journalistes de l’AFP sur place, et des tirs de missiles de précision ont été effectués.

Au lendemain du départ de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants américaine, qui s’est entretenue avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, des navires de guerre et des avions de combat chinois sont déployés dans six zones tout autour de l’île de Taïwan pour trois jours d’exercices qui risquent de perturber le trafic maritime dans le détroit de Taïwan, et présentent des risques d’escalade militaire importants. En effet, les zones choisies par l’état-major chinois pour les exercices empiètent sur les eaux territoriales taïwanaises (20 kilomètres autour des côtes).

Avec lemonde