Thursday, December 1, 2022
AccueilACTUALITELes Assises des Corniauds (Par Wagane Faye)

Les Assises des Corniauds (Par Wagane Faye)

L’installation de la Quatorzième Législature ce lundi douze septembre deux mille vingt deux montre, à la face du monde, l’état de déconfiture méthodique dans laquelle les corniauds de la politique ont installé le Sénégal.

 

Les Élections Locales de janvier deux mille vingt deux avaient annoncé la couleur. L’arrogance de certaines autorités des terroirs et leur suffisance vis à vis de leurs populations avaient causé leur perte. Elles reçurent la claque en pleine poire. Là elles ont laissé la place, non pas aux meilleurs mais à ceux avec qui on pouvait les alterner. En outre le pouvoir a péché en promouvant des personnages impopulaires et vomis des populations. Sans oublier qu’il n’a pas tenu compte d’une réalité politique fondamentale : plus de soixante dix pour cent (pour être modeste) de la population du Sénégal a moins de trente ans. Une jeunesse désœuvrée qu’aucune politique ne prend en compte. Mais qui peut être instrumentalisée par le plus convaincant. Allez savoir de quels moyens et de quels arguments disposent, à cet effet, leurs mentors. Sachez qu’à dix huit ans on est électeurs.

 

À ce niveau l’encadrement de la pratique politique et de la démocratie péchera lourdement.

Ce qui fait qu’à partir de ce moment les nouveaux discours et les personnages hauts en couleurs rempliront l’espace public. D’autant que le pouvoir auto suffisant ne compte que sur des moyens d’aliénation des populations pour se faire élire, réélire. Ce faisant il oublie que le contre pouvoir est loin d’être démuni en la matière et que son discours accroche plus parce qu’il est nouveau.

 

Et place, maintenant à des corniauds( ils ne le sont pas tous) de la politique que la médiocrité des uns et la cupidité des autres aura permis d’éclore.

Les Élections Législatives, de la déclaration des candidatures à la proclamation des résultats, ont mis à nue cette réalité et montré la limite de ces acteurs politiques qui ne respectent aucune institution. À l’exception de celles qui les installent dans la légalité.

 

Ce lundi douze septembre deux mille vingt deux voilà, Sénégalaises, Sénégalais, votre pays , dans toute sa splendeur.

 

Wagane Faye

Professeur d’anglais

Email : ngenbale@hotmail.fr

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments