L’Islande arrache la victoire sur le fil contre l’Autriche (2-1) et assure sa qualification

L’Islande a décroché mercredi une place historique en huitièmes de finale de l’Euro en battant l’Autriche dans le temps additionnel (2-1), au Stade de France. Avec ce succès, les Islandais s’assurent la 2e place du groupe et accèdent donc au tableau final où ils défieront l’Angleterre. Les Autrichiens terminent eux 4es du groupe F et sont éliminés.

On attendait une réaction d’orgueil de l’Autriche face à l’Islande. Il y en a bien eu une jusqu’à la 93e minute et un but de Traustason. Grâce à cette réalisation en contre dans les tous derniers instants de la rencontre, synonyme de victoire (2-1), l’Islande a validé son ticket pour les huitièmes de finale de l’Euro et offert un billet retour à son adversaire du soir, bon dernier, dans ce groupe F.

Dans un match spectaculaire, l’Islande a concrétisé son superbe parcours dans la compétition en venant à bout de l’Autriche. Si un nul suffisait pour les coéquipiers de Sigurdsson, l’Autriche devait impérativement gagner pour espérer poursuivre son aventure dans cet Euro 2016. Mais ce sont bien les Islandais qui se sont montrés les plus dangereux grâce à Gunnarsson (2e) et Arnason (14e). Une domination concrétisée peu après le quart d’heure de jeu grâce à l’ouverture du score de Bodvarsson (18e). Si les Autrichiens ont tenté de réagir par Arnautovic, (29e et 30e) ils regretteront longtemps le penalty manqué de Dragovic (36e).

Rendez-vous avec les Anglais en 8e

Le manque de réalisme et de précision des Autrichiens a pénalisé les coéquipiers de David Alaba, personnification des manquements autrichiens. Malgré l’égalisation de Schöpf (60e), l’Autriche n’est jamais parvenue à revenir dans la partie, trop pressée dans le dernier geste et certainement trop crispée par l’enjeu.

L’Islande, très solide défensivement, a fini par en profiter même si elle a longtemps dû repousser les assauts autrichiens. Sur un dernier contre, Traustason, entré en jeu quelques minutes auparavant, a mis fin au suspense. Grâce à cette victoire, la première dans la compétition, l’Islande s’est invitée en huitièmes de finale pour la première fois de son histoire. Elle rencontrera l’Angleterre lundi prochain à Nice. L’Autriche, elle, considérée comme un potentiel outsider, peut s’en vouloir. Première de son groupe de qualification avec neuf victoires et un match nul, elle termine dernière du groupe F avec un nul et deux défaites. Un sacré raté.

eurosport