Monday, July 15, 2024
AccueilSPORTSFootballLiverpool partage les points sur la pelouse de Brighton (1-1)

Liverpool partage les points sur la pelouse de Brighton (1-1)

Alors qu’ils pensaient certainement avoir fait le plus dur après l’ouverture du score de Diogo Jota, les Reds ont concédé le nul dans les derniers instants sur la pelouse de Brighton (1-1). Liverpool, qui reprend tout de même les commandes de la Premier League en attendant la rencontre de Tottenham, ne méritait pas beaucoup mieux.

Après les occasions manquées, la sanction. Idéalement lancé par Roberto Firmino, Mohamed Salah fait payer l’addition aux Seagulls d’une accélération et d’un finish foudroyants. Au terme d’une course de vingt mètres, l’Égyptien profite du fait que le ballon continue de rebondir pour le projeter contre le sol et ainsi mieux lober l’impuissant Mathew Ryan. Clinique, sévère pour Brighton mais brillant. C’est à tout le moins ce que l’on pensait au moment où les filets ont tremblé. Mais le VAR s’en mêlait et ramenait les deux équipes à égalité pour une poignée de millimètres. La décision était cruelle pour le Pharaon mais venait rétablir un peu de justice. Car 35 minutes durant, ce sont bien les locaux, pourtant 16e au coup d’envoi, qui s’étaient procurés les meilleurs occasions. Et si Neal Maupay n’avait pas manqué la cible à onze mètres des cages d’Alisson (20e) après que Neco Williams a commis une faute sur le remuant Aaron Connolly, les hommes de Graham Potter auraient pris les commandes de la partie sans qu’il n’y ait grand chose à redire. De leurs côtés, les Reds ne s’étaient pas procurés une seule occasion supplémentaire de la première période, rappelant à tout le monde que jouer sans Trent Alexander-Arnold, Virgil Van Dijk et Thiago Alcantara pouvait vous compliquer la tâche.

Oui mais voilà ! Liverpool possède des seconds couteaux (oui oui) de très grande qualité et c’est à nouveau Diogo Jota qui l’a remis dans le bon sens. En solo, le Portugais forçait la décision 15 minutes tout pile après le retour des vestiaires (0-1, 60e). Cinquième but en cinq titularisations en Premier League pour l’ancien de Wolverhampton. Vous avez dit facteur X ? La rencontre prenait en tout cas une autre tournure, plus confortable pour le tenant du titre, malgré la sortie sur blessure de James Milner (73e). Klopp pouvait faire souffler Salah – mécontent de sortir – et le milieu de terrain des Reds contrôler la suite des opérations. Pour mieux reprendre trois points d’avance en tête de la Premier League en attendant le déplacement des Spurs de Tottenham sur la pelouse de Chelsea ? C’est ce que l’on croyait. Mais c’était sans compter sur une nouvelle intervention du VAR. Après un contact entre Andrew Robertson et Danny Welbeck, le point de penalty était indiqué pour la deuxième fois de l’après-midi par M. Attwell. À l’inverse de Maupay, sorti sur blessure peu après son échec, Pascal Gross remportait son duel face à Alisson (1-1, 90e+3). Justice était de nouveau rendue tant Liverpool venait de livrer une partie sans grand relief.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments