Lutte contre la traite des enfants: Issa Kouyaté distingué par les Etats Unis

Le Sénégalais Issa Kouyaté fondateur et directeur de la Maison de la Gare à Saint-Louis, lieu de refuge pour les talibés et les autres jeunes enfants à risques a été distingué par le Secrétaire d’Etat américain John Kerry pour son engagement contre la traite des enfants, a-t-on appris de source officielle.

Cette distinction a eu lieu jeudi à Washington au cours de la cérémonie de présentation du 16e Rapport annuel sur la traite des personnes du rapport où neuf personnes dont M. Kouyaté ont reçu le Prix 2016 ‘’Trafficking in persons (TIP) Report Heroes’’ (Héros de la lutte contre la Traite des personnes), lit-on sur le site officiel du département d’Etat américain‘’

‘’M. Kouyaté a créé de solides partenariats avec les agences gouvernementales locales, les communautés religieuses et d’autres organisations qui luttent contre la traite des êtres humains. Les autorités locales trouve lui un partenaire clé non seulement pour fournir un abri pour talibés fugueurs, mais aussi pour la collecte de données, suivi des cas dans le système juridique, et en facilitant le retour en toute sécurité des talibés à leurs familles considèrent’’ dit la source.

La source rappelle que ‘’Issa Kouyaté est le fondateur et directeur de la Maison de la Gare, un abri au Sénégal pour des centaines d’enfants de la rue, souvent appelé talibé, et d’autres jeunes à risque’’.

Les ‘’Talibés sont des enfants, certains âgés de 4 ans, qui sont envoyés dans des écoles islamiques à travers le Sénégal pour devenir savants du Coran. Dans de nombreux cas, ces enfants sont également contraints de mendier jusqu’à huit heures par jour et sont souvent battus et laissés seuls dans les rues s’ils ne gagnent pas assez’’, reléve le texte.

‘’En tant qu’ancien talibé, M. Kouyaté est déterminé à améliorer la vie de ces enfants de la rue. Il est devenu un chef, et a commencé par la cuisson pour les enfants. De là, sa petite opération a grandi dans un abri, où près de 200 talibés visitent maintenant à la recherche quotidienne des services de base tels que la nourriture, la médecine, et un abri’’, renseigne-t-il.

M. Kouyaté ‘’a incroyablement réussi à sensibiliser sur les conditions et les risques pour les enfants, qui vivent et mendient dans les rues, et a contribué à renforcer le soutien des responsables locaux pour prévenir la traite des personnes, souligne encore la source.

Chaque année, le Département d’État rend hommage aux personnes du monde entier qui ont consacré leur vie à la lutte contre la traite des êtres humains. Ces personnes sont des travailleurs des ONG, des législateurs, des agents de police, et les citoyens concernés qui se sont engagés à mettre fin à l’esclavage moderne.

Ils sont reconnus pour leurs efforts inlassables en dépit de résistance, l’opposition et les menaces à leur vie, à protéger les victimes, punir les contrevenants et de sensibilisation des pratiques criminelles en cours dans leurs pays et à l’étranger.

Aps