Mali: l’armée tire sur des opposants à Gao, au moins 2 morts

L’armée malienne a tiré, mardi, sur des opposants rassemblés à Gao, dans le nord du pays, pour protester contre la mise en place d’une nouvelle autorité de transition dans la région. Deux personnes ont été tuées.

L’armée du Mali a ouvert le feu, mardi 12 juillet, sur un rassemblement d’opposants à Gao, dans le nord du pays. Deux personnes ont été tuées et plusieurs blessées, rapportent des médecins à Reuters.

Les manifestants protestaient contre l’installation d’une nouvelle autorité de transition dans la région. Certains d’entre eux étaient armés de couteaux, a constaté un journaliste de Reuters.

Selon le blogueur Abdoul M. Aïga, les protestataires avaient appelé à une marche patriotique dans la ville depuis plusieurs via les réseaux sociaux.