Sunday, May 26, 2024
AccueilACCUEILNiger : le Burkina et le Mali soutiennent le putsch et mettent...

Niger : le Burkina et le Mali soutiennent le putsch et mettent en garde la Cedeao

Dans un communiqué conjoint, Bamako et Ouagadougou apportent leur soutien au coup d’État au Niger et affirment qu’une  “intervention militaire” pour rétablir le président reversé “s’assimilerait à une déclaration de guerre contre le Burkina Faso et le Mali’.

Une intervention militaire au Niger pour rétablir le président élu Mohamed Bazoum serait considérée « une déclaration de guerre » au Burkina Faso et au Mali, ont mis en garde ce lundi les gouvernements de ces deux pays, quelques jours après le coup d’État réalisé par des militaires à Niamey.

Dans un communiqué conjoint publié sur Twitter par Abdoulaye Maïga, porte-parole de l’exécutif malien, les gouvernements du Mali et du Burkina Faso  “avertissent que toute intervention militaire contre le Niger s’assimilerait à une déclaration de guerre” contre les deux pays, qui se retireraient alors de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Arrivés au pouvoir à Bamako et à Ouagadougou après des coups d’États, les gouvernements malien et burkinabé disent  “exprimer leur solidarité fraternelle au peuple frère du Niger qui a décidé en toute responsabilité de prendre son destin en main et d’assumer devant l’histoire la plénitude de sa souveraineté”.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments