Tuesday, May 21, 2024
AccueilA La UNEPrésidentielle aux États-Unis : Doug Burgum, candidat républicain, achète son ticket pour...

Présidentielle aux États-Unis : Doug Burgum, candidat républicain, achète son ticket pour le débat télévisé

“Donnez-moi un dollar, je vous en rendrai 20”. Voici l’idée surprenante du candidat républicain à la présidentielle américaine Doug Burgum afin de participer au premier débat télévisé entre les candidats à la primaire républicaine, qui aura lieu le 23 juin prochain à Milwaukee.

Pour participer à ce débat, qui permettra notamment aux personnalités les moins connues d’avoir leur moment de gloire face à  Donald Trump  qui domine les sondages, le parti républicain a décidé que chaque prétendant à la Maison Blanche devrait récolter au moins 40 000 donations uniques, avec un minimum de 200 doneurs dans au moins 20 États.

Atteindre cet objectif peut devenir un vrai problème pour les petits candidats comme Doug Burgum, gouverneur du Dakota du Nord et inconnu de l’immense majorité des Américains en dehors de son État. Pour être présent au débat, il a donc décidé d’offrir des bons d’achat de 20 dollars à 50 000 personnes qui lui feront un don de minimum un dollar.

Un pari gagnant

Un pari gagnant, puisqu’il a annoncé le 19 juillet dernier avoir rempli son contrat. Il pourra donc batailler à la télévision aux côtés de l’ancien président Donald Trump, du gouverneur de Floride Ron DeSantis ou encore de l’ancienne ambassadrice à l’ONU Nikki Haley. Au total, sept candidats sont à cette heure qualifiés.

Si la technique de Doug Burgum a interrogé, notamment d’un point de vue légal, il s’est défendu dimanche 30 juillet sur FoxNews.  “Ces règles [du parti républicain] sont faites pour empêcher les nouveaux visages, les nouvelles idées, les entrepreneurs, les innovateurs d’émerger sur la scène nationale”, a-t-il estimé.

“Quand vous mettez des règles comme celles-là, évidemment que ça favorise les personnes qui ont des fonctions dans l’administration au niveau national, qui passent à la télé, qui sont des politiciens de carrière”, a-t-il regretté. Et de justifier : “Quand vous lancez une entreprise en ligne, si vous êtes jeunes, la première chose que vous faites, c’est une promotion sur Internet. C’est ce que nous avons fait”.

Auparavant grand inconnu de la politique américaine, sa stratégie lui a déjà permis d’acquérir une petite renommée dans les médias. Élu gouverneur en 2016 à la surprise générale, Doug Burgum n’avait auparavant jamais été élu mais était un riche entrepreneur. Conservateur, il a signé plusieurs lois anti-LGBT et l’une des lois les plus sévères en matière d’avortement aux États-Unis. Un sondage de The Morning Consult lui donne 1 % des intentions de vote à la primaire républicaine.

 

Avec Huffingtonpost

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments