Sunday, November 27, 2022
AccueilA La UNENouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte...

Nouveau coup d’État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions

La journée de vendredi a commencé par des coups de feu entendus à Ouagadougou. Elle se termine par l’annonce de la destitution du chef de la junte militaire au pouvoir depuis janvier 2022, Paul-Henri Damiba. Il s’agit du deuxième coup d’État en huit mois au Burkina Faso.

Après une journée émaillée de tirs dans le quartier de la présidence à Ouagadougou, une quinzaine de soldats en treillis et pour certains encagoulés ont pris la parole, peu avant 20 heures, heure locale (et GMT) sur le plateau de la radiotélévision nationale.

“Le lieutenant-colonel Damiba est démis de ses fonctions de président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration” [MPSR, organe dirigeant de la junte), ont déclaré les militaires dans un communiqué lu par un capitaine.

Le nouvel homme fort du pays, désigné président du MPSR, est désormais le capitaine Ibrahim Traoré, a-t-il ajouté. Ce dernier, 34 ans, était jusqu’à présent le chef de l’unité des forces spéciales antijihadistes “Cobra” dans la région de Kaya (nord).

 

Le sort de Paul-Henri Damiba restait inconnu vendredi soir.

 

Les putschistes ont également annoncé la fermeture des frontières terrestres et aériennes du pays à partir de minuit, ainsi que la suspension de la Constitution et la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée législative de transition.

Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est aussi mis en place.

Avec France24

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments