Thursday, July 18, 2024
AccueilACTUALITEPourquoi les avocats du Cameroun sont en grève pour cinq jours

Pourquoi les avocats du Cameroun sont en grève pour cinq jours

Les tribunaux camerounais sont vides car les avocats ont abandonné leurs robes et leurs perruques pour montrer aux autorités publiques qu’ils sont en colère d’être traités comme des ennemis.

La grève qui a débuté lundi durera cinq jours, du 30 novembre au 4 décembre.

Depuis 2016, au début de la crise anglophone, les avocats ont protesté contre la détérioration du système éducatif de la région qu’ils qualifient de “crèche de droit commun”, mais le gouvernement a répondu avec brutalité, arrêtant et emprisonnant des avocats.

Depuis, la répression contre les avocats a continué et en 2019, les robes noires ont fait une grève de cinq jours pour protester contre la brutalité physique.

La grève actuelle suspend la comparution des avocats à la Cour suprême, aux tribunaux pénaux spéciaux et aux tribunaux traitant des questions électorales comme le Conseil constitutionnel.

Le Conseil de l’Ordre des avocats, sous la direction de l’avocat Atangana Bikouna Claire, décide de ne pas rendre hommage à son défunt président, Tchakoute Patie Charles, au tribunal de première instance de Douala et à la Cour suprême de Yaoundé, comme prévu.

Pourquoi les avocats sont-ils en colère ?

L’incident du tribunal de première instance de Douala le 10 novembre dernier est la cause immédiate de la grève.

Lors de l’audience des avocats accusés de corruption au tribunal de Douala ont vu leur demande de mise en liberté sous caution refusée et l’affaire ajournée.

Les avocats ont tenté de résister à l’emprisonnement de leurs collègues en prison, la police a pris d’assaut le tribunal, tirant sur les avocats avec des gaz lacrymogènes.

Deux avocats ont ensuite été arrêtés en relation avec l’incident au tribunal. Ils ont par la suite été condamnés à six mois de prison avec sursis pour une durée de trois ans.

En outre, le Conseil du Barreau du Cameroun dénonce le harcèlement constant des avocats, faisant ainsi d’eux la risée de la société. Ils dénoncent également les maux du système judiciaire.

Par cette action, “nous voulons montrer aux autorités publiques que nous sommes en colère contre la façon dont elles nous traitent en ennemis. Nous ne sommes pas au-dessus des lois, mais les autorités devraient nous traiter avec respect et dignité”, indique un membre du conseil de l’ordre des avocats, l’avocat Tamfu Richard.

“Par cette grève, nous avons l’intention de restaurer notre dignité”, ajoute-t-il.

Comment cela affectera-t-il les services judiciaires ?

Selon Amungwa Nicodemus, les affaires judiciaires vont subir des ajournements.

Pour les affaires pénales dans lesquelles un accusé doit avoir un avocat, il n’y aura pas d’avancée.

Pour l’instant, le ministre délégué au ministre de la Justice, Jean de Dieu Momo, a rencontré les avocats en grève.

bbc

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments