Monday, July 22, 2024
AccueilA La UNERDC : des victimes d'expropriation par Mobutu appelés à se signaler

RDC : des victimes d’expropriation par Mobutu appelés à se signaler

Des propriétaires étrangers de biens nationalisés en 1973 par l’ancien dictateur
Mobutu Sese Seko, qui n’ont jamais été indemnisés malgré leurs requêtes, sont
invités par le gouvernement de la République démocratique du Congo à se
manifester dans les 90 jours, a indiqué lundi 26 juillet une source
gouvernementale. La «Zaïrianisation» est une mesure d’expropriation sans indemnisation d’entrepreneurs  étrangers décidée en 1973 par Mobutu. Majoritairement belges, grecs et portugais, les  détenteurs des dettes nées de cette mesure ont confié le suivi du recouvrement de leurs  créances à des mandataires agissant en leurs noms, selon le syndicat de la société  publique qui gère les dettes de la RDC. Cet appel intervient douze jours après que le parquet près la Cour constitutionnelle a décidé de renverser la mesure qu’il avait pris la veille de placer en résidence surveillée l’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo (2012-2016), soupçonné d’avoir  détourné des fonds publics destinés à payer ces créanciers. La justice a reproché à l’ancien premier ministre d’avoir «payé plus de 110 millions de  dollars à des créanciers fictifs, victimes de la «zaïrianisation» des entreprises  étrangères » lorsqu’il était au gouvernement. Sa défense a estimé que le dossier  était «fondamentalement politique» parce que l’établissement de la liste des créanciers  et la certification de ces créances ont été réalisés plusieurs années avant l’arrivée de Augustin Matata Ponyo au gouvernement.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments