«Wade, un bâtisseur, un panafricaniste »: Un hommage lui sera rendu le 25 mai prochain

Dans un communiqué parvenu à igfm, ce samedi, le Front Populaire Sénégalais FPS/SUNUGAL, compte organiser le 25 mai prochain une journée d’hommage à l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade.

Selon le coordonnateur national, Sambou Biagui, «il va s’agir lors de cette journée, de revisiter les actions novatrices de celui qui, en 12 ans seulement, a considérablement changé le visage du Sénégal».

«A cette occasion toutes ses réalisations et chantiers seront revisités avec des images à l’appui pour montrer qu’il a été un bâtisseur et qu’il doit constituer un modèle pour la génération future et pour nos gouvernements. Me Wade, c’est aussi le panafricanisme. Il a su imposer ses idées pour une Afrique nouvelle et prospère dans un contexte de domination de l’occident», a-t-il déclaré.

En cet effet, à en croire toujours M. Biagui, «des démocrates et des panafricanistes vont animer une conférence à cette occasion sur le thème « Wade, un bâtisseur, un panafricaniste, les cohérences d’une démarche novatrice pour une Afrique libre ».

Des documentaires dit-il «et des projections de films vont rythmer la conférence qui verra la participation de toutes les couches sociales et politiques. « L’écharpe d’ambassadeur du FPS lui sera décernée lors de cette journée d’hommage».

Le front populaire Sénégalais, un mouvement politique qui a pour objet, de formuler des propositions politiques et lancer des actions visant à réformer le Sénégal et à promouvoir l’engagement social, politique et économique des citoyens dans le but de réconcilier solidarité et prospérité, de pérenniser notre démocratie ouverte à toutes les composantes de la société, de préserver les valeurs fondamentales du modèle social sénégalais et de renforcer la place du Sénégal en Afrique et dans le monde.

Avec le slogan «le FPS/SUNUGAAL, La patrie ou la Mort », son coordonateur nationale est d’avis que «la structure se voudra l’expression de la société civile et prendra part directement au débat public pour influencer le discours, les programmes et l’action des partis de gouvernement. Elle pourra aller jusqu’à présenter des candidats et à octroyer un label à des candidats lors d’élections locales, départementales ou nationales».

Igfm