Wednesday, June 19, 2024
AccueilA La UNEWAKHTANE( Dialogue) : Décrispation de la crise politique de 1988- Par Ngouda...

WAKHTANE( Dialogue) : Décrispation de la crise politique de 1988- Par Ngouda Sall

En 1988, à la suite des élections présidentielles et législatives, Abdoulaye Wade a été arrêté en raison de manifestations contestataires du verdict des urnes. Il a été condamné à un an avec sursis et a perdu ses droits civiques. Toutefois, des discussions entre le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et le Parti Socialiste (PS) ont permis une détente dans le climat politique. En conséquence, en 1991, il a été nommé ministre d’État auprès du président Abdou Diouf dans le gouvernement d’union nationale.

Cette détente a conduit à l’adoption de la loi d’amnistie 91-40 par l’Assemblée nationale du Sénégal le 10 avril 1991. Cette loi prévoyait l’amnistie de tous les délits politiques commis entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 1990. Grâce à cette loi, Abdoulaye Wade a pu retrouver ses droits civiques, ce qui lui a permis de se présenter à l’élection présidentielle de 1993 après avoir quitté le gouvernement en 1992.

La loi d’amnistie 91-40 a été suivie de plusieurs autres initiatives de réconciliation nationale au Sénégal. En 2000, la loi d’amnistie et de concorde nationale a accordé une amnistie à tous les prisonniers politiques détenus depuis 1983. De plus, la Commission nationale chargée de la réconciliation et de la réparation (CNRR) a été créée pour poursuivre les efforts de réconciliation nationale.
Ngouda SALL
Taxawu Sénégal Keur Massar

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments