Sunday, December 4, 2022
AccueilA La UNEBloc de l'opposition contre Macky Sall- L'appel de paix de la coalition...

Bloc de l’opposition contre Macky Sall- L’appel de paix de la coalition Aar Sénégal 

La coalition Aar Sénégal détient la recette miracle pour barrer la route à Macky Sall si toutefois il prétend briguer un autre mandat en 2024. Selon Abdourahmane Diouf, il suffit que l’opposition taise ses divergences et se mette ensemble pour lui faire face au delà de leurs programmes et autres contentieux politiques.

Une éventuelle troisième mandat de Macky Sall en 2042 est de plus en plus agitée par les acteurs politiques aussi bien de l’opposition que de la majorité. Et pour imposer au président de la République le respect de la Constitution qui stipule que “nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs”, l’opposition doit se mettre ensemble.

“Nous allons vers des élections législatives et chacun veut gagner ce qui est tout à fait normal. Mais après ces élections, dès le 1er Août, nous aurons un combat commun. Macky Sall est sur le point d’avancer vers une troisième candidature et nous sommes tous d’accord que nous ne le laisserons pas faire”, a rappelé Dr Abdourahmane Diouf. Et pour ce faire, il demande à l’opposition dans son ensemble de se retrouver autour de l’essentiel: “au lendemain des élections législatives, que nous tous qui sommes contre ce principe et contre ceux qui l’encouragent à briguer un troisième mandat, nous nous retrouvions autour d’une seule entité pour nous battre pour le respect de la démocratie”, a suggéré le coordonnateur national de Aar Sénégal.

Mais en attendant, il demande à la classe politique de se mettre dans les conditions d’aller vers les joutes électorales à venir.

“Nous lançons un appel à la classe politique dans son entièreté pour qu’on aille vers ces élections législatives transparentes et apaisées. Que le vainqueur puisse féliciter les vaincus et que les vaincus aillent se préparer pour d’autres échéances. Le Sénégal est un et indivisible”, a indiqué le leader du parti Awalé.

Dr Abdourahmane Diouf qui s’est prononcé sur la question casamançaise qui s’est invitée dans le débat politique trouve qu’elle ne devrait pas être politisée. “Nous ne sommes pas d’accord que le pouvoir actuel, que le gouvernement actuel, que la coalition Benno Bokk Yakaar instrumentalisent le processus de paix en Casamance pour faire des accusations à d’autres membres de l’opposition parce qu’ils sont d’origine casamançaise c’est inacceptable”, a-t-il fait savoir avant de rappeler que “quand on veut éliminer un adversaire politique, il faut l’éliminer dans les règles de l’art”.

Ce dernier de préciser que Aar Sénégal adhére à toute initiative du régime ou de l’opposition pour que la Casamance puisse être considérée comme le sont les autres régions du Sénégal. “Nous sommes solidaires du président de la République et du reste de l’opposition pour que la question casamançaise ne soit pas une question conflictuelle et que nous devons nous rendre la main pour que la Casamance reste dans le Sénégal pour que les fils et filles de la Casamance continuent de s’épanouir dans le cadre d’une Nation une et indivisible”, a fait savoir Dr Abdourahmane Diouf.

Sunuafrik Radio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments