Monday, June 24, 2024
AccueilACCUEILComment la Russie dribble les occidentaux en contournant les sanctions

Comment la Russie dribble les occidentaux en contournant les sanctions

Malgré les sanctions imposées à la Russie par l’Union européenne, le bois russe continue de venir sur le marché européen. L’interdiction d’importation du bois russe fait partie du cinquième paquet de sanctions européennes contre Moscou, en raison du rôle économique crucial que joue cette industrie pour la Russie. En effet, les revenus générés par l’exportation du bois permettraient à la Russie de financer ses actions visant à déstabiliser la situation en Ukraine. Selon l’ONG Earthsight, les importations européennes de bois russe représenteraient 3,7 milliards d’euros en 2021, l’année précédant le conflit en Ukraine.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, ce commerce était censé ne plus continuer du fait des sanctions imposées contre la Russie, mais dans la réalité il semblerait bien que le commerce n’a pas complètement cessé. Fedustria, la fédération belge de l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement, a indiqué que ses entreprises membres recevaient toujours régulièrement des propositions d’achat de bois et de produits dérivés, tels que du contreplaqué, provenant présumément de Russie ou de Biélorussie.

Toutefois, pour contourner l’interdiction d’importation, ce bois transiterait par d’autres pays comme la Turquie, la Chine ou le Kazakhstan. L’analyse des statistiques sur le bois et le liège fournies par Eurostat révèle quelques tendances notables. Certains pays ont émergé en tant que voies alternatives pour contourner l’interdiction d’importation, et la Belgique semble avoir importé beaucoup plus de bois en provenance de ces pays qu’auparavant. Par exemple, chaque trimestre, l’UE a importé près de 10 000 tonnes de bois d’origine turque en 2021.

Ce chiffre est passé à plus de 66 000 tonnes au dernier trimestre de 2022, selon le journal Le Soir. La Russie possède d’immenses ressources forestières, avec plus de 800 millions d’hectares de forêts, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). En 201, la Belgique a importé par exemple près de 700 000 tonnes de bois russe, ce qui en faisait le premier partenaire commercial de la Russie en dehors de l’Union européenne. Ce pays est l’un des principaux exportateurs mondiaux de bois, la Chine étant son principal marché. Cependant, l’Europe était également un partenaire commercial important pour la Russie jusqu’à récemment.

Avec Lanouvelle tribune

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments