États-Unis : au moins 46 migrants retrouvés morts dans un camion charnier au Texas

Un camion transportant des migrants a été découvert lundi 27 juin avec 46 cadavres dans sa remorque à San Antonio, au Texas (sud des États-Unis), après une journée de forte chaleur où la température a frôlé les 40 °C, et trois personnes ont été interpellées, ont indiqué les autorités.

Seize personnes (douze adultes et quatre enfants) ont été prises en charge et étaient « conscientes » lors de leur transport vers des hôpitaux des environs, a précisé le chef des pompiers de la ville.

“Nous sommes confrontés ce soir à une horrible tragédie humaine », a commenté Ron Nirenberg, maire de San Antonio. « Nous espérons que les personnes responsables d’avoir placé ces gens dans de telles conditions inhumaines seront poursuivies dans toutes les limites de la loi”.

 

Des véhicules rarement climatisés

Les camions tels que celui retrouvé à San Antonio, grande ville du Texas à environ 240 km de la frontière avec le Mexique, sont un moyen de transport fréquemment utilisé par des migrants souhaitant entrer aux États-Unis. Un tel voyage est extrêmement dangereux, d’autant que ces véhicules sont rarement climatisés et que leurs occupants en viennent rapidement à manquer d’eau.

Avec la croix