Lettre ouverte : Les ‘’Socialistes’’ du Sénégal recadrent Olivier Faure

Les Socialistes sénégalais n’apprécient pas la récente sortie de leur camarade, Premier secrétaire du Part socialiste (Ps), français. Publiant un tweet, sur les évènements politiques au Sénégal, Olivier Faure estime que : « la démocratie est piétinée. La liberté de manifester est entravée. La justice est instrumentalisée… ». Aminata Mbengue Ndiaye, première Secrétaire générale du Ps sénégalais et cie se désolidarisent de cette pensée du M. Faure. Dans une lettre ouverte, les Verts du Sénégal se disent déçus. « L’histoire retiendra déjà que, pour la première fois, un Premier secrétaire du Parti socialiste français, mû pas des intérêts inavoués mais connus, s’attaque à un pays ami dirigé par une coalition, Benno Bokk Yaakar, dont est partie prenante, le Parti socialiste du Sénégal. Pour notre part, nous vous exprimons notre désolation et notre profonde déception face à cette attitude, pour le moins paternaliste et, à la limite, inélégante, d’un camarade socialiste qui a ainsi préféré tordre le cou aux principes et valeurs de solidarité du socialisme, sur l’autel de ses amitiés politiques personnelles », ont-ils écrit.

Les Socialistes du Sénégal estiment qu’Olivier Faure manque une certaine élégance républicaine. Pour eux, il est indéniable que la démocratie au Sénégal est un exemple. Et même si « la liberté de manifestation est consacrée par la constitution du Sénégal, son exercice est encadré par la loi et les règlements, comme partout ailleurs, dans le monde ».

sunuafrikradio