RDC : Vital Kamerhe pardonne et clame sa loyauté à Félix Tshisekedi

Et il se sont donné l’accolade, comme si de rien était. Élégant costume sombre pour l’un, complet bleu ciel à carreaux pour l’autre, ils se sont embrassés, comme si ces deux dernières années n’étaient déjà plus qu’un mauvais souvenir. Pour leurs premières retrouvailles officielles, mardi 28 juin, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont échangé pendant près de trois heures à la Cité de l’Union africaine, à Kinshasa. Une séquence à la fois attendue et étonnante, qui signe le grand retour en politique de l’ancien directeur de cabinet, acquitté le 23 juin dernier.

« Gagner la guerre »
« Nous n’avons pas seulement évoqué les défis, nous avons évoqué la manière de les relever », a expliqué Vital Kamerhe au sortir de l’entretien. Les deux hommes ont notamment parlé de ces provinces de l’Est, dont le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) est originaire et que la résurgence de la rébellion du M23 a refait basculer dans la violence ces dernières semaines.

avec jeuneafrique