Monday, June 24, 2024
AccueilA La UNEPrise de parole gouvernementale : Quand la vérité prend la fenêtre, le...

Prise de parole gouvernementale : Quand la vérité prend la fenêtre, le mensonge s’installe au salon!

«En politique, on ne flétrit le mensonge d’hier que pour flatter le mensonge d’aujourd’hui.»

C’est pour tout simplement vous dire que la conférence de presse organisée par le gouvernement est pathétique. C’est d’autant plus grave que les membres du Gouvernement qui ont pris aujourd’hui la parole ont versé dans des déclarations les unes aussi renversantes que les autres. A vrai dire, c’est du pur mensonge que l’on veut habiller en vérité du mensonge.
Dites nous où est ce que vous en êtes encore avec la commission d’enquête annoncée le 21 Avril 2021 après des 14 morts de l’affaire Adji Sarr ? Pourtant le ministre Sidiki Kaba jadis défenseur des droits humains avait pourtant claironné partout que la lumière serait faite. Toujours rien, même pas l’ombre d’une petite enquête et c’est encore ce même gouvernement qui nous promet de diligenter une enquête sur les morts des 1er et 2 juin dernier.

Que se passe-t-il exactement au Sénégal ? Pourtant, la réponse est toute simple. C’est un État qui use comme il veut de son appareil répressif pour essayer d’écraser un adversaire politique. L’éliminer volontairement parce que Macky Sall veut une sélection présidentielle. Que se passe-t-il au Sénégal ? C’est un État qui use de son appareil de répression et qui l’a fortement utilisé lors des dernières manifestations au point d’enregistrer près de vingt morts, des centaines de blessés et des centaines d’arrestations les unes aussi arbitraires que les autres.
Que se passe-t-il au Sénégal ? C’est un État qui essaie de se blanchir d’actes connus et reconnus avec la présence sur le théâtre des opérations de nervis lourdement armés que tout le monde a vu tirer sur des manifestants. Aujourd’hui, la vérité a fini de déconstruire un mensonge d’Etat avec les enquêtes menées par la presse étrangère sur la base d’éléments publiés par des Sénégalais sur les réseaux sociaux.

Ces mensonges vont-ils se poursuivre ou s’estomper tout simplement ? Face à la réalité des faits et malgré des preuves évidentes, le régime de Macky Sall continue de verser dans un véritable mensonge d’Etat. L’on parle d’actes assimilés à du terrorisme alors que le pire n’est autre que de tirer sur des manifestants désarmés. Qu’ils continuent de communiquer tout en sachant que le monde entier sait ce qu’il s’est réellement passé au Sénégal. Qu’ils continuent de charger l’opposition alors que le monde assiste à une réelle violation des droits humains et des libertés individuelles. C’est vraiment pathétique, mais ils savent qu’une telle entreprise de diabolisation et de lavage à grande eau ne saurait passer. Vous êtes déjà épinglés sur le plan international et nul besoin de s’armer de torches pour voir la vérité.

Pour un éclaircissement sur vos fameuses réponses à la presse:

Chers membres du gouvernement, nous sommes inquiets vu les insuffisantes réponses que vous avez présentées à la presse. Ces réponses sont controversées, vous observant face aux journalistes, certaines questions vous ont complètement perturbées, des signes et gestes qui décrivent un malaise profond.

Chers gouvernants, aujourd’hui, la population sénégalaise après vous avoir écouté, se dira tout simplement : « Quels mensonges, ils sont entrain de mentir encore une fois»
Concernant la question de l’achat des armes, chers gouvernants, puisque la polémique persiste, ne devriez-vous pas éclairer la lanterne aux populations assoiffées de vérité crue en brandissant les preuves de la conformité de cet obscur trafic d’armes au vu et au su de tous?
Lors des récentes manifestations, des armes ont circulé partout avec des civiles plongeant le Sénégal dans un film de western digne de son nom.

Chers gouvernants, la question relative au rapport de la cour des comptes a été très pertinente, j’en remercie cette journaliste qui a soulevé une plaie du peuple sans pansement qui commence à être infectée. Nous sommes impatients de la suite judiciaire de ces rapports.

Pour walfadjri, vous avez marqué l’histoire car, je répète, les raisons évoquées pour la coupure du signal de cette télévision historique de la presse sénégalaise sont juste affables. La dictature que vous voulez imposer à Walf Tv et à toute la presse nationale insoumise a été déjouée par la presse internationale qui a relayé toutes vos bassesses lors des manifestations précédentes.

Pour l’emprisonnement injuste du président Ousmane SONKO, nous laissons vos réponses fallacieuses aux juristes émérites de ce pays. Aucun épris de justice n’a osé justifier cet acte à part vous et vos semblables.

Le peuple sénégalais en face de vous a très mal, en vous observant, en vous regardant, la population sénégalaise a souffert en vous écoutant ce soir. Vous êtes dans la dernière ligne droite, vous avez assez honni et sali la réputation de la République du Sénégal.
Le peuple sénégalais qui s’attendait à des réponses sur la vie chère et des éclaircissements sur les rapports qui ont épinglés vos semblables, sur la fausse baisse du prix des loyers, sur la fausse campagne xeuyou ndawñi etc… en a ras le bol !
Que des fausses notes par des faussaires au cœur de la République. Stop ! Nous sommes en train d’agoniser.

Bougane Gueye Dany
Leader de la coalition «Geum Sa bopp»

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments